Style Switcher

Layout options
  • Boxed Layout
  • Full Width Layout
Primary Color
presse

Presse

A la recherche d’un grand­-père

Article paru dans les DNA le 29 mars 2019

Il était une fois ! Ainsi pourrait commencer cette étonnante histoire mettant en scène un homme, une femme, une fille.

Un homme : Jean Klein, cousin de Jacques Immer (de la réputée famille d’industrielsImmer-Klein jadis implantée en fond de vallée), décédé en 1928 (25.09) à Soultzbach et reposant au cimetière de Muhlbach. Lors d’un séjour en Saxe – sans doute pour affaire – il eut une idylle avec une danseuse du nom d’Agnès Berta Haas, surnommée « Thessy ». Voilà pour la femme. Et comme cela arrive également de temps en temps, de cette union illégitime naquit une petite Alice. Voilà pour la fille. Celle-ci devenue grande, allait devenir la mère de Thea Bar Wegert qui, dernièrement, s’était déplacée à Munster, venue du Nord de l’Allemagne, de la ville de Hambourg, désirant marcher dans les pas de son grand père alsacien, depuis longtemps à la photo de cet homme qu’elle n’a pas connu.

Recherches au cercle généalogique

Pour ce faire, une sympathique réunion a eu lieu dans les locaux du cercle Munster en présence de Gilbert Spieser, vice président du Cercle généalogique, Liliane Egelé, membre du comité et ancienne secrétaire, son époux Lucien ainsi que Gérard Leser, président de la Société d’Histoire du Val et de la Ville de Munster.

A cette occasion, il a été rappelé que Jean Klein était (à l’époque de sa liaison extra-conjugale) marié depuis 27 ans avec Laure de Gonzenbach, qu’il avait épousée le 19 avril 1890 à Soultzbach, fille de cette illustre famille suisse arrivée dans la vallée en 1832, et dont la source allait porter le nom : « Source Gonzenbach »…

Thea Barbara Wiegert a su récolter un grand nombre de documents sur son histoire familiale (et apparentée), le grand­-père identifié certes mais elle n’a jamais pu mettre la main sur un photo. Etrange quand même ! Jean Klein, pour la petite histoire, était surtout un homme intéressé par tout ce qui touchait la technique, plutôt que la source « De Gonzenbach », ayant créé une petite station hydraulique pour avoir l’électricité en sa villa – somptueuse­ – devenue plus tard le centre « Ried et Hardt » aujourd’hui… en friche !

Logée pendant son séjour dans la vallée, chez Liliane Egelé, fidèle du cercle munstérien, Thea Barbara Wiegert est repartie avec, dans ses valises, plusieurs annuaires de la société d’histoire offerts par Gérard Leser, ainsi que le souvenir d’un étincelant séjour dans notre vallée.

Une seule réponse reste cependant ouverte : à quoi a bien pu ressembler ce gr petite­fille est à la recherche depuis si longtemps de sa photo ? Qui pourra l’aider ?

title 1559063175

Cercle Généalogique de Munster
web : geneamunster.alsace

 

Featured Works Flickr (2)

Patrouille allemande dans une rue de MunsterNécropole du "Bois du Maettlé"Nécropole du carrefour DuchesneDevant la fontaine au lion de la place du Marché

View more on flickr